ACCUEIL KOSTAR  ACCUEIL PODIUM

 

SUCCESS
Success story
TEXTE/ ÉLISE CAUSEUR
Avec l’énergie du rock, le groove du roll et l’efficacité de l’électro, Success, emmené par le  charismatique Mister Eleganz, fait figure de nouvelle sensation musicale.

23 juillet 2005, Carhaix. Iggy Pop invite sur scène quelques spectateurs. Parmi eux, une rock star qui s’ignore. Mister Eleganz était né. Sous la forme d’un dandy décadent et décalé, mélange de Dean Martin et de Katerine.  Accompagné de Youl à la guitare, Dan aux machines et à la batterie et Jo aux percussions électroniques, Mister Eleganz lance Success, avec l’intime conviction de délivrer une musique internationale vouée à la reconnaissance planétaire. La recette du succès ?   « Je  revendique une alchimie avec mes musiciens, mais les études menées durant 17 ans aux côtés JFK sur les goûts du public y sont aussi pour quelque chose».  Les dernières Trans  révèlent le groupe. Une caricature dans Charlie Hebdo, les gros titres de Ouest-France et la presse internationale qui s’y colle. Chaque prestation du groupe électrise les scènes et l’arrogance musicale qu’elle délivre réconcilie rockeurs et clubbers sur le dancefloor. Rien ne pourra enrayer la machine Success. « À part les Stooges et peut être les Rollings Stones ».  Depuis quelques mois les collaborations s’enchaînent (Minitel rose, Darlin’Nikki …), un ep est attendu au printemps et une tournée dans la foulée. Mister Eleganz affiche un air repu. « Un logique retour des choses ».

le 21 février, 6par4, Laval.


/www.myspace.com/herecomessuccess