Rechercher

Alexis Judic, formes utopiques



Texte / Marie Groneau * Photo / Sylvain Richard pour Kostar Publié dans le magazine Kostar n°37 - octobre-novembre 2013


Au Mans, le plasticien Alexis Judic a non seulement suivi l’enseignement de l’École des beaux-arts, mais il a également découvert à ses alentours, un village unique dans lequel il s’apprête à intervenir à son tour.


Dans les années 30, le village de Piacé-le-Radieux fait son entrée sur la scène des projets les plus visionnaires. Le Corbusier et Bézard choisissent la commune pour la réalisation d’une forme nouvelle de ferme. Si le plan ne voit jamais le jour, le lieu s’en trouve marqué à jamais.

Quant à Alexis Judic, sa rencontre avec l’architecture, par l’intermédiaire de deux professeurs, déterminera ses axes de recherches. Si, jusqu’ici, il inscrit son travail dans une peinture aux accents géométriques, il se prend à en rechercher les formes dans l’architecture. Son histoire et son archéologie le passionnent tout autant, éveillant ainsi son intérêt pour les ruines et édifices disparus, puis naturellement pour les utopies sociales et architecturales.


Un intérêt pour les ruines et édifices disparus, puis naturellement pour les utopies sociales et architecturales.

Les recherches initiées par Smithson alimentent son travail aussi bien que les expériences artistiques nées dans le Grand Ouest américain comme Drop City, communauté créée dans les années 60 par quatre artistes qui suivent les préceptes énoncés par Burkminster Fuller, architecte américain, designer et futuriste. Ainsi, lorsqu’Alexis Judic reçoit le soutien de la DRAC pour la réalisation de la pièce Black form Maria, le souhait de la présenter en région l’amène vers Piacé-le-Radieux. L’histoire de la commune étant en cohérence totale avec son travail, l’artiste ne pouvait imaginer meilleur écrin pour ce projet, « Les espaces d’expérimentations tels que la ferme radieuse m’ayant toujours fasciné et inspiré. »

S’il ne s’agit pas de réalisation in situ, Alexis Judic y investira pleinement les espaces d’expositions avec trois installations, dont celle autour de Drop City, faisant écho au projet de la ferme radieuse, et une nouvelle version de Kids Like Bucky, ensemble de tubes fluorescents piégés par l’architecture, montrée pour la première fois.

www.alexisjudic.com