Search
  • signature 1

Biscuiterie St Michel, une histoire de famille(s)



Texte / Jean-Philippe Xhaet * Photo / Biscuiterie St Michel Publié dans le magazine Kostar n°51 - été 2016


Il flotte sur Saint-Michel-Chef-Chef un agréable effluve de beurre et de biscuit chaud. Une histoire olfactive qui remonte aux prémices du XXe siècle.

« Biscuiterie familiale depuis 1905 » : sous la célèbre poule St Michel s’affiche l’évocation de ce temps lointain où Joseph Grellier proposait ses petits biscuits ronds et dorés aux Parisiennes fortunées, venues profiter des bains de mer à Tharon-Plage. Un bon siècle après sa fondation, la petite biscuiterie de village est méconnaissable ; avec 1 700 salariés et 9 sites de production, elle compte parmi les acteurs majeurs du secteur.

Entre-temps, l’entreprise a quitté le giron des Grellier. Mais son histoire familiale perdure ; famille allemande, d’abord (les Bahlsen de 1994 à 2006), puis retour sous pavillon français, avec la famille Gervoson, propriétaire du groupe Andros. « Cette culture familiale, centrée sur l’humain et la qualité, nous tient à cœur. À côté des mastodontes du biscuit que sont Mondelez International (LU) et Yildiz Holding (BN), nous sommes l’entreprise familiale française qui résiste ! Cette indépendance nous rend agiles ; elle favorise l’innovation et la prise de risque », explique Stéphane Brunerie, directeur marketing.


“Nous sommes les premiers à avoir garanti le 100 % sans huile de palme.”

L’innovation passe par la diversification. De l’usine historique de Saint-Michel-Chef-Chef sortent toujours les produits phares de la marque : Galettes, Roudor et Sablés de Retz. À Commercy et à Contres, ce sont les madeleines qui défilent désormais sur les lignes de production. Brownies, financiers, crêpes... : depuis quelques années, le biscuitier se fait également pâtissier. « L’innovation touche aussi notre charte ingrédients : nous sommes par exemple les premiers à avoir garanti le 100 % sans huile de palme. Le beurre et le blé que nous utilisons sont 100 % français. Et les œufs, 100 % “plein air” », souligne Stéphane Brunerie.

« Par ailleurs, nous entretenons une relation de bienveillance et de proximité avec nos clients », poursuit-il. Ainsi, le développement du réseau de boutiques « Atelier Saint Michel », déjà présentes à Rennes, Vannes ou Nantes, fait partie des priorités pour l’avenir. L’ouverture récente d’un St Michel Café, à Saint-Michel-Chef-Chef participe également de cet esprit. Une proximité qui s’exprime aussi dans le monde virtuel, puisque les biscuits St Michel comptent quelque 200 000 fans sur Facebook. La famille St Michel ne cesse de s'agrandir...


www.stmichel.fr



5 dates clés


1905 naissance de la galette St Michel

1979 création du Roudor

2011 création des biscuits Cocottes

2015 100% des produits œufs de plein air français

2016 ouverture de la 10e Boutique « Atelier St Michel » à Guinguamp

Illustration
© Elly Olman

MENU

  • Facebook
  • Instagram