Rechercher

Le monde ailleurs de… Aldebert


Texte / Aldebert * Photo / DR Publié dans le magazine Kostar n°71 - été 2020

Le Hellfest, un monde à part


« Le Hellfest n’est pas un simple festival des musiques extrêmes mais un monde à part, une planète à lui tout seul, un rêve éveillé, un univers parallèle fait de rock, de liberté, de flammes et de fans.

Lorsqu’on franchit les portes de la cathédrale, l’atmosphère vous saisit. Bercé par le grondement mélangé des six scènes en furie, les autochtones, qui pourraient sortir tout droit d’un film post-apoclayptique, steam punk ou encore zombie, se révèlent être une communauté de gentils humains ouverts et ultra-bienveillants. Il m’est arrivé une fois, en voulant gagner rapidement les premiers rangs de la Main Stage, de bousculer légèrement un type grand comme un basketteur, vêtu d'une armure (sic) : il a relevé son heaume et m’a lancé : « Oh pardon, désolé » (!). Il n’est pas rare de voir les gens en fauteuil roulant passer l’essentiel des concerts portés par les spectateurs. Le folklore est de mise, ici on cultive son “enfant intérieur” et on laisse sa part créative s’exprimer. Pour résumer ce qu’on ressent dans “ce monde ailleurs”, je citerai mon ami Stéphane qui le traversait pour la première fois : “Ouah ! Ça faisait longtemps que je ne m’étais pas senti aussi libre !” »


© Sylvain Granjon

Le succès de ses Enfantillages ne lui monte pas à la tête. Et surtout, il ne le détourne pas de l’indépendance puisqu’il nous emmène au Hellfest. Sinon un titre : Corona-Minus et la tournée Enfantillages – concert dessiné (La Fleuriaye, Carquefou, 10/10 ; Palais des Congrès, Le Mans, 11/10 ; Centre Culturel, Locminé, 13/11 ; Emc2, Saint-Grégoire, 14/11 ; L’Hermione, Saint-Brieuc, 15/11). Album Enfantillages autour du monde, sortie automne 2021.

bandeau.jpg

Illustration
© Alexia Moutel

MENU

  • Facebook
  • Instagram