Rechercher

Le monde ailleurs de… François Ripoche



Texte et photo / © François Ripoche  Publié dans le magazine Kostar n°71 - été 2020

“Le monde de demain ? Peut-être boire à la bouteille.”


« En mars 2020, je me suis surtout lavé les mains. À certains moments, je voyais le verre à moitié plein : la pureté du ciel, le silence, l’agenda au repos et le “maintenant” particulièrement présent. J’ai aimé peu consommer, je ne suis pas monté dans une voiture, j’ai écrit de la musique et, par moments, comble du luxe, j’ai pris plaisir à m’ennuyer (Internet : j’ai adoré The crown et plus récemment The last dance).

Le verre à moitié vide pointait son nez de temps à autre : les vieux dans les ehpad plus que jamais mis au placard, l’hécatombe, la grande honte. Je sentais aussi un égoïsme général omniprésent. J’avais peur d’aller à Super U puis, des masques usagés sur les trottoirs, dans la nature, semblaient m’annoncer que la reprise est bien là. (Internet : pendant cette période incertaine, je n’ai pas du tout aimé les vidéos de musique, live ou pas, à tel point que je préfère de loin les vidéos d’animaux qui font des bêtises ou encore les photos de pains faits-maison à leur sortie du four).

Le monde de demain ? Peut-être boire à la bouteille. »


Le jazzman François Ripoche a réuni une belle brochette de musiciens (Steve Potts, Glenn Ferris, Louis Sclavis, Simon Goubert, Darryl Hall et Geoffroy Tamisier) pour Happy Mood, un album qui sent la bonne humeur.

bandeau.jpg

Illustration
© Alexia Moutel

MENU

  • Facebook
  • Instagram