Rechercher

Atelier Lugus habille le numéro 82 du magazine papier



Texte / Patrick Thibault * Photo / Laetitia Marec Publié dans le magazine Kostar n°82 - octobre-novembre 2022


À l’origine, Atelier Lugus se consacrait au design mais lorsqu’il s’est retrouvé seul à la barre, David Guyon l’a réorienté vers l’illustration. Maintenant, David Guyon et Atelier Lugus ne font qu’un ! Ce diplômé d’architecture a quitté le secteur après cinq ans de bons et loyaux services. Si la passion pour le dessin remonte à l’école primaire, elle s’impose il y a quatre ans. D’abord, il vend affiches et cartes postales avant d’accepter quelques commandes professionnelles pour la TAN, la Grande Barge ou l’identité du Grand Bain porté par l’Ouvre-Boîtes, structure nantaise dont il est sociétaire.


«J’ai choisi d’explorer le lien entre architecture et culture.»

Kostar est sa première expérience de presse. « J’ai choisi d’explorer le lien entre architecture et culture. Je suis donc parti d’une architecture après-guerre de reconstruction, que l’on peut trouver dans les villes où Kostar est distribué. » Quand on rentre dans le magazine, on entre dans l’immeuble au fil des rubriques. « Je me suis attardé sur des objets culturels iconiques de différentes décennies : le transistor pour danser le rock, la télé avec un tube cathodique, le premier walkman Sony, une Game Boy… » La patte d’Atelier Lugus, c’est le travail autour du jeu ombres et lumières. Ça n’est pour rien s’il cite en référence Malika Favre, Tom Haugomat et John McNaught. Il décline ce jeu au pastel autour d’une palette restreinte automnale mais joyeuse.

Instagram atelierlugus