Illustration
© Elly Olman

MENU

Rechercher

Demoiselles d’Anjou : se mettre au verre


Texte / Barbara Le Guillou Publié dans le magazine Kostar n°60 - avril-mai 2018

Les deux lettres D entrelacées qui poinçonnent leurs créations en verre sont la marque d’une absolue complicité. Un lien solide que les sœurs Cléa et Manon Malbazin ont su mettre à profit en se lançant dans cette belle aventure artisanale, combinant leur parcours et leur savoir-faire. Au sein de leur atelier, sur les bords de Loire, elles ont su apprivoiser la matière et ont imaginé un univers graphique qui saisit l’air du temps, se dessine et s’affine au gré des collections. Pigments colorés, formes épurées, motifs empruntés à l’univers du textile, ces assiettes "haute couture" habillent déjà de nombreuses tables gastronomiques locales Christophe Debray (Moulin de l’Épinay, La Chapelle-Saint-Florent), Mathieu Guibert (Anne de Bretagne, La Plaine-sur-Mer), Gérard Bossé (Une Île, Angers), Jean-Yves Guého (L’Atlantide, Nantes) se sont déjà laissés séduire par leur sensibilité artistique, cette poésie des formes et des matières. Leurs assiettes sont de véritables supports d’expression pour les chefs. Elles créent un dialogue et subliment leurs plats.


Demoiselles d’Anjou

Atelier N°10, Rive d'Arts, 13 rue Boutreux, Les Ponts de Cé (49)



  • Facebook
  • Instagram