BANDEAU.jpg

MENU

Illustration
© Alexis
Grasset

Rechercher

Carte blanche : “La Bretagne sauvage”, par Yann Peucat



Texte / Patrick Thibault * Photos / Yann Peucat Publié dans le magazine Kostar n°66 - été 2019



C’est une Bretagne sauvage que nous invite à découvrir Yann Peucat dans un bel ouvrage paru sous ce titre. Nous avons donc confié au photographe, que l’on retrouve régulièrement dans Kostar, un portfolio estival. L’occasion de le suivre dans un petit road movie d’étapes incontournables.

Vacances sauvages, c’était le premier opus d’une nouvelle collection l’an passé. Succès aidant, Yann Peucat s’est vu confier un deuxième ouvrage. Le Breton n’a eu aucun mal à reprendre la route pour une expédition au plus près de la nature. Trois semaines en famille et en camion avec Sandra, Louise, Oscar et Sidonie. Trois autres en solitaire pour cet aventurier du quotidien qui a aussi rédigé les textes.

« Sauvage, pour moi, c’est un endroit où le portable ne passe pas et où tu es plutôt seul, dans un univers où ne passent pas non plus de voitures. » Des endroits rares, il y en aurait finalement un certain nombre au centre de la Bretagne ou à Hoedic. Une fois accepté le fait que la Bretagne est moins sauvage l’été quand il faut se réfugier à l’intérieur, l’aventure peut continuer.


Chaque fois, le photographe se tient à distance de la foule pour approcher les zones moins visitées.

Les principaux attraits de la Bretagne ? « La longueur de son littoral, ses habitants et le climat un peu rude qui la protège. » Yann Peucat propose ensuite un carnet de route concret pour avoir des vues plongeantes sur la mer, trouver des plages sauvages où l’on peut se baigner seul, découvrir des forêts pour se promener loin des sentiers battus, arpenter des landes peu fréquentées… Chaque fois, le photographe se tient à distance de la foule pour approcher les zones moins visitées. Il nous emmène sur les traces de Kerouac à Huelgoat, sur les spots de surf, propose une bande son bretonne, nous fait découvrir des recettes dont celle du far de sa grand tante.

Chacun sait que le jour se couche plus tard à l’Ouest et que, même lorsque le temps est mauvais, il y fait beau plusieurs fois par jour. Alors, laissons-nous gagner par cette Bretagne sauvage.


La Bretagne sauvage, Yann Peucat, Tana éditions.





  • Facebook
  • Instagram