Rechercher
  • signature 1

Ladyboy habille le numéro 63 du magazine papier

Mis à jour : 27 août 2019



Interview / Patrick Thibault * Photo / Tangui Jossic pour Kostar Publié dans le magazine Kostar n°63 - décembre 2018-janvier 2019


Derrière le pseudo Ladyboy se cache un duo, Davina et Max. Un couple à la vie comme à la scène. Elle, autodicate de la musique mais avec de solides références côté dj sous le pseudo salade tomate oignon. Lui, illustrateur de formation, sorti de l’école Pivault il y a dix ans. Lorsqu’ils se rencontrent, elle explore les tréfonds d’internet à la chasse aux choses un peu ghetto. Lui, signe des illustrations alternatives en noir et blanc sous le pseudo Hetok.


Des punchlines bien senties, volontiers politiquement incorrectes qui interpellent et le buzz est au rendez-vous.

Il se recentre vers quelque chose de plus minimaliste et plus rapide, des dessins qui se prêtent à des tattoos flash. « Peu à peu, Davina qui est à fond dans les tendances, m’a donné des idées. » Le studio Ladyboy naît en 2016. À fond dans l’ignorant style, Davina se met à dessiner aussi. Des punchlines bien senties, volontiers politiquement incorrectes qui interpellent et le buzz est au rendez-vous.

Puisqu’il s’agit de se démarquer, en s’attaquant à l’habillage de Kostar, ils ont voulu une Une qui soit tout de suite « identifiable par sa différence ». Un castor pour Kostar ? « Juste une blague au départ. » Beaucoup de blanc minimaliste, l’esthétique des tattoos pour les titres. De la couleur à l’intérieur pour des dessins « toujours un peu stupides » comme le retour de la Nike Requin TN ! So…


instagram.com/ladyboyshit/





Illustration
© Elly Olman

MENU

  • Facebook
  • Instagram