Rechercher

Carte blanche : “Problèmes et solutions”, par Bevis Martin et Charlie Youle



Texte / Marie Groneau * Visuels / Bevis Martin et Charlie Youle Publié dans le magazine Kostar n°64 - février-mars 2019


Invités par le Frac des Pays de la Loire, le duo Bevis Martin et Charlie Youle, formés ensemble aux Beaux-Arts de Sheffield, poursuit sa réflexion autour de la pédagogie et de l’art, terrains dominés par les pensées et les concepts, qui se révèlent étroitement liés.



« L’école nous a formé l’esprit et les idées. Et ce, beaucoup plus que ce que nous avions imaginé. C’est un endroit vraiment étrange. On y passe énormément de temps à absorber des idées, des images. » Bevis Martin et Charlie Youle n’ont de cesse d’écumer les brocantes pour y dénicher des manuels scolaires, méthodes pédagogiques et autres cahiers dont ils tirent des éléments qu’ils transposent notamment en volume. « Nous utilisons souvent la céramique qui a un statut assez ambigu dans l’art. Nous aimons le côté enfantin, direct. » Ils en profitent ainsi pour nous confronter à l’éducation, à « la manière dont on divise le monde en sujets pour construire les idées qu’il faut chez les enfants ». Ces tentatives de matérialisation sont-elles synonymes d’uniformisation ? Quoi qu’il en soit, c’est une rafale de souvenirs mais aussi de questions que soulèvent ici Bevis Martin et Charlie Youle qui ont en partie collaboré avec une école nantaise sur ce projet. Si l’absurde, la transgression ou la mélancolie s’invitent, c’est la manière dont sont générées les idées, leur évolution, leur transmission que soulignent et éclatent ces artistes guidés par la conviction vitale que « tout savoir est ouvert à l’exploration ».


www.martinandyoule.com



bandeau.jpg

Illustration
© Alexia Moutel

MENU

  • Facebook
  • Instagram