Search
  • signature 1

Soraya Dagman habille le numéro 59 du magazine papier

Updated: Aug 27, 2019



Texte / Patrick Thibault * Photo / Yann Peucat pour Kostar Publié dans le magazine Kostar n°59 - février-mars 2018

Un simple coup d’œil sur la une de Kostar suffit à constater à quel point Soraya Dagman est passionnée d’archéologie. À l’évidence, l’Égypte la fascine. Et si elle s’est appliquée à décliner d’autres civilisations tout au long du magazine, la tonalité égyptienne est forte avec la traduction des titres en hiéroglyphes. Non, vous ne rêvez pas : pour la première fois, pharaons et habitants de l’Égypte Antique peuvent lire les titres de Kostar. Avouez que c’est un luxe pas si futile que ça qu’il fallait s’offrir à un moment donné.


Terminant sa thèse en archéologie, elle continue en parallèle sur la voie de l’illustration.

Originaire de Pléneuf Val André, Soraya Dagman a traîné un an en hypocagne pour comprendre que c’est le dessin qu’elle aimait. Elle fait donc un BTS en design graphique à l’École de design de Bretagne (IFFDEC à l’époque). Elle enchaîne sur un stage de sérigraphie avec Anaïck Moriceau qui l’incite à exposer. Première expo chez Le Disquaire à Saint-Brieuc. Installation à Rennes et poursuite des études en histoire de l’art et archéologie. Tandis qu’une expo s’achève à l’Antipode, une autre commence, toujours à Rennes, au Barexpo tout le mois de février. Terminant sa thèse en archéologie, elle continue en parallèle sur la voie de l’illustration. Soraya Dagman vous invite à découvrir son univers de ciels étoilés en feuilletant Kostar où elle mêle dessin au crayon graphite, au trait et l’aquarelle. C'est parti pour les étoiles !


instagram.com/sorayadagman/




Illustration
© Elly Olman

MENU

  • Facebook
  • Instagram