BANDEAU.jpg

MENU

Illustration
© Alexis
Grasset

Rechercher

Alexis Grasset habille le numéro 72 du magazine papier



Texte / Patrick Thibault * Photo / Tangui Jossic pour Kostar Publié dans le magazine Kostar n°72 - octobre-novembre 2020



Alexis Grasset fait partie d’un groupe d’amis – une bonne dizaine –, tous étudiants à l’École des Arts Décoratifs de Strasbourg qui ont choisi de venir s’installer, à Nantes. Ensemble, ils ont créé le collectif Projéta qui va bientôt ouvrir son lieu où ils vont à la fois exercer, transmettre et exposer. C'est Rue de Coulmiers, à deux pas de la Maison Fumetti.


“Je suis dans la contemplation. J’aime qu’il y ait un côté abstrait, étrange”

Originaire de Montpellier, Alexis Grasset a vite manifesté un intérêt pour le dessin. Après l’École, « le démarrage à Nantes est un peu difficile mais pas plus qu’ailleurs ». Il donne maintenant des cours à l’AGR et à l’ECV : « Que ce soit en école ou dans notre futur atelier, la transmission est essentielle pour moi ». Il explique que son travail graphique a été façonné par la sérigraphie. Son style ? « Je suis dans la contemplation. J’aime qu’il y ait un côté abstrait, étrange, tout en essayant de garder des éléments dans lesquels le lecteur puisse se projeter et s’approprier l’image ». Un sens aigu de la couleur, un côté pop assurément !

La carte blanche d’Alexis Grasset pour Kostar décline ce principe : « J’ai assemblé des formes géométriques qui frôlent l’étrange et c’est la végétation qui ancre dans le réel. Après cette période de confinement et puisque c’est la rentrée, j’ai voulu tourner autour de la maison. » Il mêle donc allègrement intérieur et extérieur. Une vue plongeante sur la piscine. On profite de la fin d’été.


Instagram : alexis_grasset alexisgrasset.tumblr.com www.projeta.fr





  • Facebook
  • Instagram