Rechercher

Barreau & Charbonnet, le jour d’après



Texte / Antonin Druart * Photo / Caroline Albain

Publié dans le magazine Kostar n°33 - décembre 2012-janvier 2013


Les designers et plasticiens Nicolas Barreau et Jules Charbonnet, qui ont constitué leur double-messieurs à l’École de design Nantes Atlantique, révèlent leur(s) vision(s) des fondations du futur.


Nous sommes le 22 décembre 2012. La fin du monde n’a pas eu lieu.

Le trou noir qui est entré en collision avec la Terre n’a pas eu raison de l’humanité, qui subsiste grâce à l’imagination et aux talents conjugués de Nicolas Barreau et Jules Charbonnet. La présentation au Triangle, la veille, d’une maquette géante d’un village aérien suspendu à six mètres de haut a su délivrer la solution pour la survie de l’espèce. Les sauveurs de la planète viendraient de la ville de Nantes, et leur alliance aurait été effective peu après leur rencontre à l’École de design Nantes Atlantique. Puis c’est en Chine qu’ils partent parfaire leur art : « C’est là-bas que nous avons pris confiance en nous en termes de management de projet et d’équipe, et sur notre rapport à la diffusion. » Car nos deux visionnaires sont des touche-à-tout. « Nous préférons une attitude polycompétente à une spécialisation pour un domaine particulier. Ainsi notre activité principale repose sur la conception et parfois la fabrication de scénographies événementielles, de mobiliers de petite série, de muséographie. Nous menons également des travaux d’investigations sur la ville de demain à travers des installations, sculptures, travaux photographiques et dispositifs plastiques. »


“Il est important d’avoir une attitude “naïve’’ pour voir l’utopie comme potentiellement réalisable.”

Décloisonner, redéfinir la mobilité, repenser le tissu urbain, rendre sa place à l’humain, à la nature, sont autant de problématiques liées à leurs nombreux travaux. « Il est important d’avoir une attitude “naïve’’ pour voir l’utopie comme potentiellement réalisable. »

Hippies post-modernes ? Utopistes cycliques ? Peut-être, mais pas que. Les inventeurs du Volet végétal et du Métro.nome comme moyen de transport, qui viennent tout de même d’achever la construction de leurs bureaux dans une ferme en friche au milieu d’un champ de vaches, sont avant tout des passeurs, des penseurs et des panseurs de cette société surproductive qui a bien failli s’éteindre hier. Future is written.

www.barreaucharbonnet.com


Pour Le Triangle à Rennes, Barreau et Charbonnet interrogent la densité de la ville de demain et se demandent quelle pourrait être la réponse au manque d’espace. En collaboration avec les habitants du quartier, le projet explore le principe d’une architecture mobile et en lévitation.