Rechercher

Brigitte : “Tu nous kiffes ou tu dégages”



Interview / Arnaud Bénureau * Photo / Tangui Jossic pour Kostar Publié dans le magazine Kostar n°29 - février-mars 2012



Surtout ne les appelez pas les Brigitte. C’est Brigitte, tout court ! Comme la Bardot ou la femme de flic. Brigitte, ce sont donc deux filles. Une brune, une blonde. C’est avant tout de la pop sucrée/salée révélée par la reprise coquine de Ma Benz.


Quel rapport Brigitte entretient-elle avec la mode ?

Aurélie : Depuis le début, on y est sensible. On a toujours aimé chercher des pièces à porter sur scène ou pendant les shootings photos. Pour Brigitte, l’image est importante. On aime travailler avec des artistes. Anna Rivka réalise tous mes bijoux de tête et les bijoux de corps de Sylvie.


Le créateur préféré de Brigitte ?

Aurélie : On aime d’amour Alexis Mabille. On l’admire et on l’estime beaucoup. Et Viktor & Rolf qui nous ont fait le sublime cadeau de nous inviter à jouer lors de leur défilé pendant la dernière fashion week parisienne.


Brigitte s’est fait connaître avec sa reprise de Ma Benz de NTM. Mais franchement, « la girl, elle est jolie dans son Versace » ?

Sylvie : Ça n’engage qu’eux. Ils avaient sans doute de bonnes raisons de dire ça. Ou alors, c’était simplement pour la rime.


Brigitte a-t-elle déjà retourné sa veste ? Aurélie : Comme dire qu’on aimait quelque chose et dire ensuite qu’on ne l’aimait plus ?


Oui…

Sylvie : Mais est-ce vraiment ça, retourner sa veste ?


Vous l’interprétez comme vous le souhaitez…

Sylvie : Le propre de Brigitte est de faire uniquement ce que nous voulons. On ne fait pas de compromis. On n’est pas dans le calcul de l’intérêt des choses qu’on peut dire ou non. Ça serait plutôt, tu nous kiffes ou tu dégages.


“J’ai l’impression que certaines personnes peuvent tout porter et avoir toujours du style.”

Brigitte a-t-elle déjà pris des vestes ?

Aurélie : Oui. Amoureusement et professionnellement.

Sylvie : Après, c’est la vie. Il faut savoir en tirer parti.


À qui Brigitte voudrait-elle tailler un costard ?

Sylvie : Ça prend beaucoup d’énergie de répondre à cette question. Je ne veux pas me poser ce genre de question. Ce ne sont pas des bonnes ondes.


Quel est le comble du chic ?

Aurélie : Savoir mêler parfaitement l’élégance et la fantaisie.


Et à l’inverse, quel est le comble du mauvais goût ?

Sylvie : La frontière entre le chic et le mauvais goût est infime. J’ai l’impression que certaines personnes peuvent tout porter et avoir toujours du style.


Quelle Brigitte célèbre voudriez-vous relooker ? Brigitte Bardot ? Brigitte Nielsen ? Brigitte Ayrault ? Brigitte Lahaie ?

Aurélie : Nielsen, c’est la moins classe des Brigitte. On ne connaît pas Brigitte Ayrault ; mais elle doit avoir un sacré look.

Sylvie : Et puis, on trouve toujours cool de rencontrer les Brigitte de tous les jours. À chacun de nos concerts, on croise des Brigitte.


Comment Brigitte s’habille-t-elle le dimanche ?

Aurélie & Sylvie : Avec une petite robe à fleurs et un petit chapeau.


Finalement, que peut-on lui souhaiter à Brigitte pour 2012 ?

Aurélie & Sylvie : La santé !