Rechercher
  • signature 1

Degree, le précoce


Texte / Matthieu Chauveau * Photo / DR Publié dans le magazine Kostar n°69 - février-mars 2020

Ses compositions ont une couleur mélancolique prononcée et on imagine bien le Nantais Degree du genre plutôt réservé. C'est pourtant une vraie success-story qui se dessine pour Grégoire Dugast, repéré dès ses 16 ans (il en a 20 aujourd'hui) par KCRW, une radio de Los Angeles, qui programme à plusieurs reprises son premier titre Under the Same Flag. Arpèges de guitare acoustique, chant habité soutenu par de discrets beats d'ordinateur, tout ce qui fait le son de Degree est déjà là : un subtil mélange de folk et d'électro, dans la lignée de l'Américain Bon Iver. Ne reste plus qu'à affronter la scène, ce que le musicien ne tarde pas à faire. Mais, lorsque bon nombre de ses contemporains passent des années à écumer les bars, Degree est propulsé dès son quatrième concert au Printemps de Bourges. C'est son oncle qui doit être fier de lui : un certain 20syl (Hocus Pocus, C2C…), qui, pour la petite histoire, avait prêté son vieil ordinateur au musicien, bécane sur laquelle Degree a imaginé ses premières compositions…


Degree, Bise Festival, Nantes, 21 janvier.

Illustration
© Elly Olman

MENU

  • Facebook
  • Instagram