top of page
Rechercher

Festivals 2024, ce qui nous attend


Eddy de Pretto © Jesus Leonardo


C'est déjà l'été


Si la saison des festivals n’a pas encore vraiment débuté, celle de l’annonce de leurs têtes d’affiche est déjà bien entamée. Voilà un tour d’horizon des artistes à mettre dans sa To do list cet été (ou pas). Comme vous le savez, il faudra dégainer tôt car il n’y a quasi pas de festivals d’été pendant les Jeux Olympiques de Paris !


Les classieux


Luiji © DR / Étienne Daho © Pierre-Ange Carlotti


Classieux (crédit pour ce néologisme : Serge Gainsbourg), Étienne Daho l’est plus qu’aucun autre. Le pape de la pop à la française est attendu (à Art Rock, aux 3éléphants, aux Francofolies, à Beauregard et à La Route du Rock) pour défendre son dernier album (le lyrique jusque dans son titre Tirer la nuit sur les étoiles), mais surtout pour revenir sur sa carrière si riche. De Week-end à Rome au récent Boyfriend : des tubes à foison.   

Le genre de morceaux que n’aura jamais écrits Bertrand Belin (Le Bout du Monde, Les Escales) mais on ne lui en veut pas : le dandy n’a pas son pareil pour malaxer les mots, avec une précision d’esthète.   

Classe dans son style, donc, et d’une manière plus évidente que Luidji (les Escales, Art Rock, Petites Folies, les Francos, Poupet, Terres du son). Un peu lascar sur les bords, le rappeur franco-haïtien n’a pas la langue dans sa poche (la crudité de sa chanson Foufoune Palace) mais il surprend dans son nouvel album Saison 00 en réconciliant punchlines et désir d’introspection, voire de romantisme.  

Se mettre à nu de cette manière, voilà quelque chose qui n’a jamais fait peur à Eddy de Pretto. De son légendaire Kid à son tout récent LOVE'n'TENDRESSE, le chanteur enchaîne les hymnes pour cœur d’artichaut à reprendre en chœur (à Mythos, Art Rock, Papillons de Nuit, aux Francos et Vieilles Charrues). 


Femmes fortes


Gossip © Cody Critcheloe / Charlotte Cardin © DR


Zaho de Sagazan © Emma Picq

Jusqu’où ira Zaho de Sagazan ? Infatigable, la Nazairienne trimballe son spleen dansant sur toutes les scènes depuis un an. De moins en moins dans les SMAC et de plus en plus dans les Zéniths et les grands festivals (cette année : La Nuit de l’Erdre, Les Francos, Au Pont du Rock, Le Bout du Monde, Beauregard, Papillons de Nuit). À l’heure où on écrit ces lignes, la jeune artiste est la grande favorite des Victoires de la Musique

Une étape par laquelle est déjà passée Pomme, autre chanteuse à ne rater sous aucun prétexte (Les Escales, Au Pont du Rock). Le point commun entre les deux ? Une influence assumée de la grande chanson française à texte mais remise au goût du jour : le son, le propos.

Ces femmes fortes trouvent une alliée de l’autre côté de l’Atlantique en la personne de Charlotte Cardin (Les Francos, Les Vieilles Charrues, Les Escales, Grandes Marées). Mannequin à l’adolescence, chanteuse bien comme il faut dans le télé-crochet La Voix, la Montréalaise propose aujourd’hui une pop aventureuse qui ne manque pas de mordant.

Une puissance d’incarnation qu’elle a peut-être puisée à l’écoute de (Les Vieilles Charrues, La Nuit de l’Erdre) ? Toujours emmenée par la tornade Beth Ditto, la formation américaine fait son grand retour, sur scène et sur disque, 12 ans après son précédent album !  


Légendes du rock


Blonde Redhead © Charles Billot

Alors, bien sûr, il y a Sting aux Vieilles Charrues et aux Francos mais cela fait un moment que la nostalgie n’est plus l’apanage des auditeurs de la radio du même nom. Le temps passe, donc, et même les fans de rock indé les plus branchés voient leurs tempes blanchir.   

Et ce n’est pas The Libertines à Art Rock qui nous fera croire au mythe de Dorian Gray, le désormais Normand Pete Doherty ayant lui-même abandonné jean slim et cuir pour une dégaine de gentleman farmer. Mais qu’importe, si on attend un rien circonspect l’album de la (seconde) reformation du groupe, les tubes des années 2000 devraient toujours être aussi sublimement déglingués sur scène en 2024.   

À moins que certains ne préfèrent la quête de la pop song parfaite, tâche à laquelle Nada Surf (Le Bout du Monde) s’astreint avec une humilité qui force le respect. Vous avez dit groupe culte de la scène indépendante ? La Route du Rock, forcément, est une étape obligatoire en la matière avec de vraies madeleines de Proust pour quadra (et plus) : Slowdive et Blonde Redhead. Tout comme les Vieilles Charrues qui frappent très fort avec la légende PJ Harvey, qu’on ne saurait soupçonner de verser dans une quelconque nostalgie, elle qui se réinvente à chaque album, dernier en date inclus.  


Les agaçants

Jain / DR

Comme chaque année, des noms se hissent tout en haut des affiches de festivals, qu’on a l’impression d’avoir déjà vus mille fois. Ces agaçants se divisent en deux catégories : ceux qui cherchent la légèreté à tout prix, au point de devenir insipides et ceux qui se prennent beaucoup trop au sérieux.   

Dans la première famille, notre (haut le) cœur hésite entre Jain (Fête du bruit dans Saint-Nolff, La Nuit de l’Erdre, Grandes Marées, Terres du Son), Caravan Palace (Mythos, La Nuit de l’Erdre, Les Vieilles Charrues) et Bigflo et Oli (Beauregard, La Nuit de l’Erdre, Les Francos, Fête du bruit dans Saint-Nolff). Tant de joie exacerbée, n’est-ce pas contre-productif ?   

Bon, à bien y réfléchir, de telles explosions de bons sentiments sont peut-être préférables à l’aigreur des peine-à-jouir. En la matière, impossible de ne pas citer Shaka Ponk, qui fait cette année sa tournée d’adieu (Printemps de Bourges, Francos, Hellfest, Fête du bruit dans Saint-Nolff et dans Landerneau, Le Roi Arthur). La raison ? Une inadéquation entre les engagements environnementaux du groupe et le métier de musicien (l’écologie autopunitive, en somme). De là à leur préférer Saez (La Nuit de l’Erdre), jadis Jeune et con, aujourd’hui vieux réac (sa chanson anti-vacc) ? Faut pas exagérer !  


Mythos Du 5 au 14 avril, Rennes.

Printemps de Bourges Du 23 au 28 avril, Bourges.

Festival Art Rock Du 17 au 19 mai, Saint-Brieuc.

Papillons de Nuits Du 17 au 19 mai, Saint-Laurent-de-Cuves.

Les 3 éléphants Les 31 mai et 1er juin, Laval.

Hellfest Du 27 au 30 juin, Clisson.

Festival de Poupet Du 26 juin au 19 juillet, Saint-Malô-du-Bois.

La Nuit de l’Erdre Du 4 au 7 juillet, Nort-sur-Erdre.

Festival Beauregard Du 4 au 7 juillet, Hérouville-Saint-Clair.

Fête du Bruit dans Saint-Nolff Du 5 au 7 juillet, Saint-Nolff.

Les Francofolies Du 10 au 15 juillet, La Rochelle.

Les Vieilles Charrues Du 11 au 14 juillet, Carhaix-Plouguer.

Terres du son Du 12 au 14 juillet, Monts.

Les Escales Du 19 au 21 juillet, Saint-Nazaire.

Grandes Marées Du 20 au 28 juillet, Jullouville.

Festival du Bout du Monde Du 2 au 4 août, Presqu’île de Crozon.

Au Pont du Rock Les 4 et 5 août, Malestroit.

Fête du Bruit dans Landerneau Du 9 au 11 août, Landerneau.

Festival du roi Arthur Du 23 au 25 août, Bréal-sous-Montfort.

V and B Fest Du 23 au 25 août, Château-Gontier-sur-Mayenne.

コメント


bottom of page