Rechercher
  • signature 1

François Morel, interview recto/verso

Mis à jour : 28 août 2019



Interview / Matthieu Chauveau et Vincent Braud * Photos / Matthieu Chauveau pour Kostar Publié dans le magazine Kostar n°53 - décembre 2016-janvier 2017


Interview recto

Plutôt Hyacinthe ou plutôt Rose ?

Hyacinthe, c’est le communiste, et Rose, la catholique. Je ne suis ni l’un ni l’autre mais sans doute qu’il y a des choses dans ces deux philosophies qui m’intéressent et me correspondent.


Plutôt théâtre ou plutôt chanson ?

Plutôt théâtre chanté, ou chanson théâtralisée.

Billet d’humeur ou billet doux ?

Je cherche à ce que chaque billet soit différent. J’essaie en tout cas d’être plutôt d’une humeur bonne, même dans la colère.

Radio, théâtre, chanson… artiste de variétés ?

Absolument. On disait fantaisiste à une époque. Ce mot me plaît aussi. Passer sans arrêt d’une pratique à une autre, ça m’amuse, même si on préfère que les gens tapent toujours sur le même clou.

Le cinéma et vous ?

J’ai l’impression d’avoir fait des choses un peu plus belles au théâtre qu’au cinéma. Je suis peut-être meilleur dans le mouvement. Au cinéma, tout est gravé dans le marbre… Mais quand il m’arrive d’en faire, j’adore ça.

La réussite est-elle une affaire de Flers ?

Les deux personnes originaires de Flers qui ont le plus réussi sont Gérard Larcher et Guy Mollet ! Larcher, le Président du Sénat, je ne le connais pas mais il doit avoir un bon coup de fourchette. Ça doit être agréable de le fréquenter à table s’il mange proprement ! Mollet était un socialiste de la SFIO avant la création du PS. Une gauche pas hyper héroïque, colonialiste…

Une réponse (type) de Normand ?

Toutes celles que je vous ai faites précédemment !




Interview verso

Qu’est-ce qui peut vous rendre ronchon ?

Je suis plutôt du genre courtois mais si quelqu’un me parle mal, je peux partir en vrille et être très désagréable.

Le bobo n’est-il qu’une petite plaie ?

J’aime bien les bobos. Je ne comprends pas pourquoi on leur tape dessus. Des gens qui, alors qu’ils ont connu une certaine réussite, n’en profitent pas pour dire des conneries réactionnaires, c’est plutôt bien.

Trump élu, la fin du monde est-elle pour dimanche ?

Il y a une espèce d’effet de balancier aux États-Unis. Après un beau Noir, on a un gros blond qui a dit des conneries incroyables. C’est pas la fin du monde mais c’est pas très réjouissant quand même. C’est « juste avant la fin du monde ».

La multiplication des “trouducs” est-elle une fatalité ?

Je ne crois pas. La proportion de trouducs ne me paraît pas en augmentation. Mais la bigoterie, si. Il faut essayer de faire en sorte que les trous du cul bigots ne prennent pas le pouvoir.

2017 pour vous ?

Certes, il y a les élections. Mais moi, j’ai surtout envie de faire chanteur. M’amuser avec mes quatre musiciens à aller voir la France. Chanter des choses joyeuses et tristes.

Et politiquement ?

Le scénario idéal serait d’avoir deux démocrates au second tour. Le pire, ce serait moi contre Marine Le Pen. Parce que je ne serais pas sûr de gagner…

Illustration
© Elly Olman

MENU

  • Facebook
  • Instagram