BANDEAU.jpg

MENU

Illustration
© Alexis
Grasset

Rechercher

Grise Cornac, les francs-tireurs


Texte / Matthieu Chauveau * Photo / © Simon Jourdan Publié dans le magazine Kostar n°69 - février-mars 2020


À l'instar de Feu! Chatterton (pour lequel le duo a assuré des premières parties), Grise Cornac réussit le pari de réunir un chant emprunté et théâtral (qu'on croyait passé de mode) et une musique résolument ouverte sur son époque, entre acoustique et électronique. Après un premier album déjà prometteur (L'Être à la Nuit en 2016), Aurélie « Grise » Breton et Quentin « Cornac » Chevrier affirment autant qu'ils affinent leur formule sur Tout Baigne. Sorti le 17 janvier, le disque bénéficie de la réalisation experte de Julien Chirol (Jean-Louis Aubert, Camille, Oxmo Puccino…). En résultent 10 titres aux mille nuances, comme si le duo angevin était passé en quatre ans du noir et blanc à la couleur. Pas de doute, la "chanson alternative" de Grise Cornac appartient à une espèce sauvage, la même que celle des Rita Mitsouko ou la paire Brigitte Fontaine / Areski Belkacem. Et si, dans les morceaux les plus enlevés, la voix doucement éraillée de la chanteuse frôle le maniérisme, elle dégage une indéniable force sur scène, où le groupe s'épanouit totalement.


Grise Cornac, Les BIS, la Drôle de barge, Nantes, 22 janvier ; Le Chabada, Angers, 13 février ; Chant Appart à Chantonnay (15/02), Saint-Julien-des-Landes (6/03), Mareuil-sur-Lay (7/03) et Venansault (28/03) ; Le Ferrailleur, Nantes, 11 mars.

  • Facebook
  • Instagram