Rechercher

Joanna, opération séduction


Texte / Antonin Druart * Photo / Léo Mondon Publié dans le magazine Kostar n°62 - octobre-novembre 2018


Prénom : Joanna. Nom : peu-importe. Livrant une pop mâtinée d'électro suave et raffinée, découverte avec son single Séduction, la chanteuse offre au festival Maintenant sa première prestation scénique.

Durant son enfance, quittée il n'y a pas si longtemps, la fille unique qu'elle est apprend à dompter sa solitude à coup d'écoute des hits de Lady Gaga ou Katy Perry. Beaucoup de femmes, peut-être par souci d'identification. « Je faisais souvent des minis concerts dans ma chambre. Je reprenais mes chansons favorites. Mylène Farmer et Lana del Rey m’ont beaucoup inspirée, (...) elles ont un charme hyper puissant. » Elle écoute ensuite du rock, de l'électro, du rap et de la pop. Une culture hétéroclite qui se retrouve aujourd'hui dans son son.


« Personne vient te demander “c'est grâce à lui que t'es là ?” quand tu es un mec »

Chanteuse depuis toujours, pratiquant assidument le piano, Joanna s'essaie aussi à la danse et à la chorale. Artiste complète, elle sait aussi composer, et réaliser des clips. Une passion contractée lors de ses années lycée, en section Cinéma-audiovisuel. Ses textes parlent d'amour, au sens large et à sa façon :  « Mon univers est axé autour des sentiments, des émotions ». Elle aime aussi incarner des personnages, comme pour son titre Je suis un garcon. À propos de ses confrères mâles, justement, elle fait lucidement constat d'inégalité : « Personne vient te demander "c'est grâce à lui que t'es là ?" quand tu es un mec, on te prend direct comme artiste à part entière, comme le mec qui a tout donné et qui mérite sa place. »

À l 'approche de son tout premier concert, la jeune fille trépigne d'impatience : « j’ai tellement hâte, j’y pense tous les jours, je répète tous les jours les morceaux. » L'avenir, que l'on souhaite plein de promesses à cette comète entière et studieuse, se concrétisera par un nouveau clip très prochainement. Et l'écriture, toujours l'écriture.


bandeau.jpg

Illustration
© Alexia Moutel

MENU

  • Facebook
  • Instagram