Rechercher
  • signature 1

Labotanique, les poètes


Texte / Matthieu Chauveau * Photo / DR Publié dans le magazine Kostar n°69 - février-mars 2020


“Le bleu des écrans nous oppresse, qu'avons-nous fait du présent / Le bleu des écrans nous empresse de mettre nos vies en suspens.” Voilà le genre de textes essentiels que chante, rappe et slame Labotanique. Formé de deux anciens étudiants en agronomie, le duo nantais réinvente en toute modestie aussi bien la pop que le rap. À la première, il ajoute un propos questionnant la place de la nature dans nos vies urbaines, loin des sempiternels apitoiements sentimentaux. Au second, il apporte une musicalité teintée d'exotisme électronique et surtout des paroles complètement détachées des codes associés au genre. Aucune “explicit lyrics” chez Labotanique mais une bonne dose de poésie et même un penchant pour l'odyssée, à l'instar des mots qui ouvrent 47e Parallèle, leur dernier EP : “De retour d’une expédition au long cours sous les tropiques, deux explorateurs ont ramené dans leur vaisseau les mystères de l’Amazonie / De retour de ce côté de l’Atlantique, Labotanique se fait nomade, chamans arpenteurs de bitume.” Bienvenue les garçons !


Labotanique, La Drole de barge (Les BIS), 22 janvier ; La Bouche d'Air, Nantes, 28 janvier ; Carré d’Argent, Pontchateau, 15 février ; Un Café des possibles, Guipel, 22 février ; Le Nid (Off HIP OPsession), 23 février.

Illustration
© Elly Olman

MENU

  • Facebook
  • Instagram