Rechercher

Luke Von Westen, Der Berliner



Texte / Julien Coudreuse * Photo / Yann Peucat pour Kostar Publié dans le magazine Kostar n°35 - avril-mai 2013


Et si, en matière de clubbing, Rennes devenait le nouveau Berlin ? L’idée, tweetée par JD Twitch d’Optimo après trois nuits de mix à l’Ubu, nous plaît assez. On en est loin. Mais si le rêve devient réalité, il ne faudra pas oublier de remercier Luke Von Westen, instigateur des soirées Crab Cake.


Depuis qu’il est en âge de sortir, Luke Von Westen, la petite trentaine, écume les clubs à travers l’Europe. « Je suis un clubber dans l’âme. Je peux voyager juste pour aller écouter des DJ’s. Les clubs sont des lieux où je me sens bien. Quand une soirée démarre, je sais que je pars pour un fabuleux voyage. Dans ces moments, je touche une espèce de bonheur assez simple, du fait de la musique, des gens qui sont contents d’être là. C’est ce que j’essaie de transmettre dans nos soirées. »

Quand, en 2011, à Rennes, il lance les Crab Cake, difficile d’imaginer l’engouement qu’elles vont susciter. Le pari est alors de faire rimer danse avec élégance, et d’inviter des artistes (Rone, Dixon, Todd Terje…) électro, disco, house, tant pour la qualité de leurs productions ou mixes que pour leur faculté à faire danser. « Je souhaite que dans les Crab Cake, l’on trouve de la joie, de la sensualité, de la chaleur. Les gens ressentent ça et cela explique aussi notre succès. »


“Je souhaite que dans les Crab Cake, l’on trouve de la joie, de la sensualité, de la chaleur.”

Son expertise musicale fait le bonheur d’autres événements (Trans Musicales, La Route du Rock) qu’il aiguille dans leurs choix de programmation.

L’art de Luke tient aussi à l’accueil soigné qu’il réserve à ses invités. Si ce n’est pas calculé, car dans sa nature, ce n’est pas vain. « En 2010, j’avais fait venir JG Wilkes d’Optimo à L’Escalier. Depuis, je l’ai recroisé plusieurs fois. Nous sommes devenus amis. Ça m’a donc permis de convaincre Optimo de venir jouer trois soirs d’affilée à Rennes. »

Organisateur de soirées, conseiller artistique, agent, DJ, Luke a toutes les qualités pour faire de Rennes, sinon le nouveau Berlin, du moins une ville qui garde le sourire à la nuit tombée.