Search
  • signature 1

Mëtsa, Missiles solaires


Texte / Arnaud Bénureau * Photo / Yann Peucat pour Kostar Publié dans le magazine Kostar n°41 - été 2014


En un an, les Rennais Pierre Lécuyer et Clément Goude ont mis le feu au business des solaires et des optiques avec Mëtsa, leur marque de montures de lunettes qui utilise le bois comme matière première.


« Le milieu de la lunette nous intéressait, car il touche la mode, la création et l’innovation, explique Clément Goude, 25 ans. Pour autant, les grosses pointures laissent peu de place aux nouvelles initiatives. Il nous fallait trouver un concept pour percer. » Et ce dernier, les deux garçons, qui se sont connus en faisant du rugby, sont allés le chercher tout là-haut, dans le nord de l’Europe. « C’est lors d’un voyage en Finlande, où je vais souvent, que nous avons eu l’idée de Mëtsa. Là-bas, ils travaillent beaucoup le bois et le design. »

Ni une, ni deux, Mëtsa était né. « C’est un pari sur lequel nous avons misé nos économies ». 3000 euros plus tard, le premier prototype était dans la boîte. « Chez les opticiens et les amoureux de solaires, ça a pris assez vite. On a vu que l’on pouvait aller assez loin. »

Aujourd’hui, la collection Mëtsa compte 26 modèles optiques et 15 solaires, tous aussi séduisants et épurés les uns que les autres. Et la communauté d’aficionados ne cesse de grandir. « Beaucoup en ont marre de porter les mêmes Ray Ban que tout le monde. »


“Beaucoup en ont marre de porter les mêmes Ray Ban que tout le monde.”

Mais, le succès de Mëtsa fait des jaloux. « Nous avons débarqué en nous amusant et, vite fait, nous nous sommes faits rembarrer. » Le colosse Waiting for the Sun est passé par là. Qu’importe, ceux qui se présentent comme créateurs et fondateurs de la marque, et non comme dirigeants, tiennent bon. « C’est notre délire. Et pour l’heure, on n’en vit pas. » Malgré tout, Pierre et Clément se projettent vers demain. Une solaire créée en association avec Phenüm sort cet été et ils planchent sur « des solaires révolutionnaires à partir d’une matière totalement recyclable et 100 % made in Bretagne. » Mëtsa voit loin et cette jeune marque aurait bien tort de s’en priver.


QUELQUES points de vente :

Réforme, Rennes.

Sunooptik, Rennes.

California Concept Store, Nantes.

www.metsaglasses.com



Illustration
© Elly Olman

MENU

  • Facebook
  • Instagram