top of page
Rechercher

Ountaneïa, chamane en fusion



Texte / Julie Baron * Photos / © Simon Guiho / SimplCréation Publié dans le magazine Kostar n°90 - avril-juin 2024


Une invitation au voyage intérieur pour partir à la découverte du monde. Avec Résonance, produit en collaboration avec Maxei, Ountaneïa signe son premier album. L'occasion pour l'artiste multi-facettes, résidente de l'association GATTAI, de nous dévoiler son univers imprégné de tribalité.


Petite, Chloé glissait des plumes dans ses cheveux. S'évadant dans son imaginaire, telle une enfant indienne, elle s'était donnée le nom de “Petite Lune”. Depuis, le petit astre a grandi et s'est transformé en “Ountaneïa”, la Lune de Feu ! Un nom mystique qui lui est apparu au cours d'une séance de yoga du son, qu'elle dirigeait. À travers cette identité, la jeune artiste nous invite à replonger dans nos essences tribales profondes et universelles.  

Travaillant au quotidien en tant que sophrologue, sonothérapeute et énergéticienne, Chloé Chaubernard donne un coup d'accélérateur à sa pratique artistique début 2023. Triskedelik lui propose alors de collaborer sur un Dj set d'électro ethno-orientale, à l'occasion de la première soirée GATTAI, à Rennes. Les deux artistes s'associent dans la foulée à KEЯO pour fonder l'association du même nom. Alors que le duo Triskedelik & Ountaneïa (Quetzako) enchaîne quelques dates dans la région, Chloé rencontre Maxei. Féru de techno et de house, le jeune producteur auvergnat installé à Rennes s'adapte au style d'Ountaneïa « pour élaborer un univers subtil ».  


Une langue phonique spontanée qui se construit de manière intuitive, comme des lignes de notes !

L'alchimie fonctionne. Pendant trois mois, les deux artistes travaillent d'arrache-pied au studio Le Block… jusqu'à la sortie de l'album Résonance, le 28 février. Une histoire en neuf titres. Alors que Mascarade nous interroge sur les différents masques de notre égo, l'enivrant Rien à foutre nous invite à lâcher prise, avant de nous imprégner de puissance avec la symphonie Lune de Feu et de nous reconnecter à notre esprit conscient à travers Consapevole Mente…  

Ountaneïa explore ses chansons en français, en italien, en anglais… et « dans une langue phonique spontanée qui se construit de manière intuitive, comme des lignes de notes ! », explique l'artiste empreinte d'ésotérisme. Danse « tribal fusion », costume chamanique couronné de plumes… « Mon style interpelle les gens, qui y voient tantôt une inspiration de l'Orient, du monde celtique, voire de Papouasie ! », confie-t-elle. Avant chaque concert – ou performance lors des soirées GATTAI – Ountaneïa s'adonne à un rituel de maquillage. Vient alors le moment d'ajuster sa coiffe et de toucher le sol de ses pieds nus, pour entrer en résonance avec la terre… Et avec son public !   

Comentários


bottom of page