Rechercher
  • signature 1

Yann Bastard habille le numéro 57 du magazine papier

Mis à jour : 27 août 2019



Interview / Patrick Thibault * Photo / Gildas Raffenel pour Kostar Publié dans le magazine Kostar n°57 - octobre-novembre 2017


« Oui, Bastard, c’est mon vrai nom ! » Yann Bastard lève donc tout de suite l’ambiguïté. Après un BTS de graphisme, il fait les Beaux-Arts à Rennes, en communication. « Mais mon truc, c’est l’illustration pure et dure ! » Sa manière de procéder, c’est traduire les images en deux dimensions et montrer chaque élément de l’image en simple forme géométrique. « En fait, j’aime simplifier au maximum jusqu’à ce que je me heurte à la compréhension de l’image. »



“J’aime simplifier au maximum jusqu’à ce que je me heurte à la compréhension de l’image.”


En regardant son habillage pour Kostar, chacun comprend qu’il a un faible pour les couleurs primaires : « Je les utilise pas mal depuis un moment, elles permettent une liberté assez énorme. » Yann Bastard aime aussi les « couleurs super saturées ». Ça correspond à un besoin de s’amuser : « C’est comme si tout allait péter. »

Mi Finistérien, mi-Espagnol, il a vécu en Vendée et en Normandie, mais, depuis quatre ans, son port d’attache, c’est Rennes. Yann travaille beaucoup pour la presse. Il aimerait faire davantage de BD et aller au-delà de la publication sur le site grandpapier.org

Pour Kostar, il a voulu nier l’automne et l’hiver. « Octobre-novembre, c’est terrible psychologiquement parlant, alors moi je me suis intéressé à ces gens qui font de la ville un espace de vacances. » Bref, un supplément d’été bienvenu !


elsheepo.tumblr.com



Illustration
© Elly Olman

MENU

  • Facebook
  • Instagram