BANDEAU.jpg

MENU

Illustration
© Alexis
Grasset

Rechercher

Classe Mannequin


Texte et photo / Matthieu Chauveau pour Kostar Publié dans le magazine Kostar n°52 - octobre-novembre 2016

Les quatre Nantais de Classe Mannequin brouillent les pistes entre rock déstructuré et mélodies pop dans un premier album fraîchement sorti.

Chevelures et barbes hirsutes, tee-shirts d’un autre âge et shorts en jeans, Benoît, Sébastien, Richard et Sylvain n’ont pas à proprement parler la classe mannequin. Plutôt une classe authentiquement indie qu’on lui préfère, et qui, ici, n’a rien d’une démarche poseuse, opportuniste. Les musiques indépendantes, ces quatre trentenaires en jouaient depuis toujours dans des formations plus ou moins solides, avant de créer Classe Mannequin autour de références communes, il y a quelques années.

“On ne veut ni faire danser, ni jouer dans des caves obscures à tout prix”

« On aime plein de choses, mais on se retrouve autour de groupes comme Sonic Youth ou Deerhoof, pour leur côté à la fois expérimental et accessible », confie Benoît, guitariste et lead singer, entre une gorgée de bière et une poignée de cacahuètes Grand Jury. C’est aussi la marque de fabrique de Classe Mannequin : pas le combo bière/cacahuètes (quoique), mais le refus de choisir entre les expérimentations et la pop, « entre les constructions pleines de cassures du math rock et une musique plus catchy ». Le label Head Records (Marvin, Pneu…), qui édite ces jours-ci leur premier album, invente d’ailleurs pour l’occasion un qualificatif : « math-pop ».

« En fait, on ne veut ni faire danser, ni jouer dans des caves obscures à tout prix », précise Benoît qui, pour compliquer encore le petit jeu des étiquettes, verse avec son projet solo Fairy Tales in Yoghourt dans un folk du plus bel effet, quand il n’accompagne pas les shoegazers Bantam Lyons ou les popeux Al Von Stramm sur scène. Mais « I don’t mind », comme le chante l’esthète dans l’un des meilleurs titres de l’album, une composition parfaite – plus pop que math – qui combine l’évidence mélodique de The Cure, la candeur de Pavement et la force des Pixies. Comme une définition de la classe, mannequin ou pas.


Classe mannequin

head-records.com/classe-mannequin

  • Facebook
  • Instagram